L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
L'appellation Graves
Historique
C’est dans cette région, aux portes de Bordeaux, que la vigne a été implantée en Gironde dès la plus haute antiquité. Toutefois, le véritable essor viticole n’a commencé qu’au Moyen-Age. A cette époque, les premières vignes furent plantées au cœur même de la ville de Bordeaux et alentours, sur des terres pauvres et caillouteuses impropres à toute autre culture.

graves3.jpgEn 1152, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le roi d’Angleterre apporte de sérieuses raisons de prospérer en exportant vers l’Angleterre et en prohibant toute concurrence tant qu’il restait à vendre une seule barrique de vin de la ville de Bordeaux.
L’âge d’or s’ouvrit au XIV ème siècle sur un engouement anglais pour le «  clairet ».

Du XV ème au XVIII ème siècle, se formait une famille de grands domaines attachés à la production de vins de qualité, des vins qui figuraient alors sous la dénomination de « vins de GRAVES », un nom considéré comme vin de Bordeaux par excellence.
C’est au cours de la seconde moitié du XIX ème siècle, en parallèle à la montée en puissance des vins du Médoc, que le vignoble des GRAVES s’étend progressivement vers le sud jusqu’à St Pardon de Conques faisant ainsi jonction avec le vignoble traditionnel des vins blancs doux du sauternais.
 
Le Terroir
graves2.jpgLes GRAVES , composées de graviers et galets roulés par les eaux, reposent sur un sous-sol d’argile, de sable, d’alios, ou de faluns (calcaire coquillé). Elles sont témoins des cours anciens de la Garonne, mis en place depuis la fin de l’ère tertiaire.
Réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes et contribue ainsi à une meilleure maturation des raisins.

L’Appellation d’Origine Contrôlée GRAVES s’étend sur plus de 3 800 ha. Sa production annuelle s’élève à environ 23 millions de bouteilles, dont 2/3 en Graves rouges. Le tiers restant se partage entre les Graves blancs secs et les Graves Supérieures (mëolleux).

Les vins de GRAVES sont les seuls en France à porter le nom de leur sol. L’ancienneté et l’originalité de cette désignation rappellent le rôle majeur que joue le terroir dans la qualité des vins de GRAVES.
 
Les Cépages
Pour les vins rouges, les cépages sont :
  • graves1.jpgLe Cabernet Sauvignon : cépage le plus ancien de Bordeaux, c’est lui qui assure au vin la structure pour une grande garde tout en développant un bouquet remarquable.
  • Le Merlot : les vins issus de Merlot développent des arômes de fruits mûrs et ont souvent une structure tannique assez légère. Ils sont colorés et s’épanouissent plus rapidement que les vins issus de Cabernet sauvignon avec lesquels ils se marient particulièrement bien.
  • Le Cabernet Franc : moins présent que les deux cépages précédents, il joue un rôle non négligeable et apporte, par sa richesse en sucre et ses tannins, souplesse et élégance.

Pour les vins blancs, nous trouvons :
  • Le Sauvignon : il apporte une richesse en sucre élevée et un très bon potentiel aromatique. Il donne des vins blancs secs vifs, d’une couleur jaune clair, au bouquet particulièrement fin et prononcé qui deviennent d’une grande complexité en vieillissant.
  • Le Sémillon : cépage dominant dans la région, le sémillon donne des vins dorés, charnus et d’une grande finesse. C’est le cépage roi des vins moelleux et liquoreux.
  • La Muscadelle : utilisée avec parcimonie, elle apporte des notes fruitées et florales.